Un duo à votre écoute

commissaire-priseur équipe paris 15

Chloé Mura-Wattebled

Christelle Lamy

Nous nous sommes rencontrées lorsque nous étions élèves de la formation commissaire-priseur. A la tête de l’Association Nationale des élèves, nous avions déjà pour ambition de dynamiser et de moderniser l’image de la profession de commissaire-priseur.

Fortes de 10 ans d’expérience dans de grandes maisons parisiennes, qui font vivre la tradition française des ventes aux enchères et font de Paris une place incontournable du marché de l’art mondial, nous avons fait le choix de proposer de nouveaux services, sans renoncer à nos racines.

Nous nous déplaçons dans toute la France pour expertiser et estimer vos objets, dans le cadre d’inventaires pour assurance, de succession ou avant vente. Nos doubles formations en histoire de l’art et en droit, spécialités droit privé et droit du marché de l’art, nous permettent de vous offrir des services complets, clés en main, en toute simplicité et efficacité.

Nous prêtons une attention particulière au règlement rapide de nos vendeurs, et à la satisfaction de nos acheteurs.

Nous sommes à votre écoute, quels que soient vos besoins.

Contactez-nous, nous saurons vous conseiller.

Nos engagements

Contactez nous

Sur rendez-vous

Du lundi au vendredi
9h-13h
14h-18h

Nouvelles Enchères SAS
19-21, rue de Lourmel, 75015 Paris

Métro : Dupleix (6),La Motte-Picquet-Grenelle (6,8,10)
Bus 42, arrêt « Rue Rouelle »

FORMULAIRE DE CONTACT

Formulaire de contact
Taille de téléchargement maximum : 20 Mo
J'accepte de recevoir des communications par

Ils nous soutiennent

le metier de commissaire-priseur

Les fouilles de Pompéi ont révélé les archives du premier commissaire-priseur connu, Cecilius Jucundus, « auctionator » de son état. Il ne serait pas très surpris s’il revenait aujourd’hui : les moyens ont changés, mais le métier a fait preuve d’une incroyable résistance au temps.

Cela tient au rôle très simple et pourtant essentiel que tient le commissaire-priseur : garantir la sécurité des transactions dans le cadre des ventes aux enchères publiques.

Qui est le commissaire-priseur ?

Depuis la loi du 10 juillet 2000, et plus précisément le décret du 19 juillet 2001, l’accès à la profession de commissaire-priseur est soumis à des conditions très strictes d’honorabilité et de diplômes.

Le candidat à la profession ne doit pas avoir été condamné pour des faits contraires à l’honneur et à la probité, doit être titulaire de deux licences, l’une en droit l’autre en histoire de l’art, doit avoir subi avec succès l’examen d’accès au stage, avoir accompli un stage de deux ans, et enfin avoir obtenu le certificat de bon accomplissement du stage.

Considérant que la majorité des candidats à l’examen d’accès sont titulaires d’un master en droit ou en histoire de l’art, il faut donc près de 10 ans pour accéder à la profession.

Quelles compétences ? Inventaires, partages, ventes aux enchères

Nous sommes compétents pour effectuer l’inventaire des bien meubles d’une succession, ou afin d’assurer au juste prix vos biens précieux, ou enfin en vue de vendre aux enchères.

Cet inventaire correspond à une liste de biens meubles précisément décrits et estimés.

Nous réalisons également gratuitement les estimations d’un ou plusieurs biens via notre formulaire en ligne.

A la suite de ces inventaires ou estimations en ligne, nous sommes compétents pour organiser la vente aux enchères.

Vendre aux enchères : pourquoi un commissaire-priseur ?

Le commissaire-priseur défend les intérêts du vendeur. Il n’achète pas pour revendre, mais vend pour le compte du vendeur.

Sa rémunération est proportionnelle au montant adjugé.

Notre intérêt est donc le même que celui de nos vendeurs : vendre au meilleur prix.

En outre, le commissaire-priseur exerce dans un cadre légal très strict et contrôlé, qui assure au vendeur une sécurité pleine et entière : obligation d’ouvrir un compte exclusivement destiné à recevoir les fonds détenus et destinés aux vendeurs, souscription d’un contrat d’assurance ou de cautionnement garantissant la représentation de ces fonds.

L’organisme de régulation de la profession, le Conseil des ventes volontaires de meubles aux enchères publiques, accorde une extrême importance à la tenue correcte des comptes. Il s’assure ainsi de la sécurité financière des transactions, à l’égard du vendeur.

Acheter aux enchères : pourquoi un commissaire-priseur ?

A l’égard de l’acheteur, le commissaire-priseur garantit l’authenticité des biens mis en vente. En cas d’incohérence entre la description et l’objet vendu, il engage sa responsabilité professionnelle. Il est d’ailleurs tenu de souscrire un contrat d’assurance couvrant celle-ci.

En outre, la profession s’est dotée d’un ensemble de règles déontologiques, à valeur réglementaire, et dont l’application est strictement contrôlée par le Conseil des ventes volontaires de meubles aux enchères publiques.

Le commissaire-priseur doit donc prendre toutes les dispositions propres à assurer la sécurité des ventes. Cette sécurité est autant matérielle que juridique ou financière.

Mentions légales

CGV

Confidentialité